Guide Du Vin

Edition du 20/08/2019
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2016 : “c’est un millésime magnifique, nous dit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir. 2014 : l'assemblage du Grand-Puy-Lacoste fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (82%) démontrant, s'il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis intense et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits noirs bien mûrs et très concentrés, de myrtille évoluant vers la crème de cassis très typique du Grand-Puy-Lacoste, le tout rehaussé par une touche d'épices légèrement poivrée. En bouche, l'attaque est dense, précise et se prolonge sur des tanins mûrs, puissants et élégants. Ce 2014 possède un très bel équilibre et une belle fraîcheur associés à une longue finale de note de cacao très intense. On retrouve dans ce vin la trame des beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment la richesse et la complexité du terroir, alliant le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2013 : les 80% de Cabernet-Sauvignon lui donnent une belle trame harmonieuse et montre le potentiel de son terroir. D’un rouge grenat profond, il offre un bouquet qui dévoile des arômes de fruits noirs complétés d’une touche de cassis. L’ensemble est relevé d’une pointe d’épices vanillées. L’attaque en bouche est précise, droite, soulignée par des tanins fondus, mûrs et équilibrés. Le tout offre un vin alliant charme, élégance et fraîcheur avec une jolie finale très pure.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Paul MAULER


Propriétaires récoltants, Julien et Aurélie Mauler représentent la troisième génération. Le domaine fut fondé en 1935 par Paul et Alice Mauler, avec 1,5 ha de vignes. A l'époque, la production était revendue en tonneaux à des négociants. C'est en 1960 que Jean Paul et Yvette, la seconde génération, commercialisent les premières bouteilles. Aujourd’hui, l’exploitation compte 7,5 ha de vignes, et le travail se fait dans le respect de la vigne et de son environnement. Les ventes se font à 90% auprès de la clientèle particulière. Voilà un superbe Riesling Grand Cru Schœnenbourg 2014, vignes de 40 ans, sur sol argilo-marneux, riche en bouquet, harmonieux, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, réussi, c’est un vin de belle matière, parfait aussi bien sur une choucroute de poissons qu’avec une poularde de la Vallée d'Auge, par exemple. Leur Pinot Gris Grand Cru Mandelberg 2016, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, et cette finesse caractéristique de ce sol calcimagnésique très particulier. Tout aussi typé, le Gewurztraminer Grand Cru Mandelberg 2016 est intense au nez comme en bouche, mêlant structure et distinction, avec ces notes d’épices alliées à des nuances de poire, de fumé et de narcisse.

Julien et Aurélie Mauler
3, place des Cigognes
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 93 23
Email : vins.jpmauler@orange.fr
Site personnel : www.vins-mauler.fr

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vignoble de 40 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et vendange en vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. “Seules des matières d'origine naturelle amendent le sol. Notre pratique d'ébourgeonnage, effeuillage et vendange en vert limite les rendements à 55 hl/ha maximum. La récolte à la main est notre pratique constante afin de préserver les grappes de raisin et toutes leurs caractéristiques. Nos viticulteurs attachent le plus grand soin à la réception de la récolte. Elle s'opère de façon optimale depuis 1966, date de construction d'une réception de vendange et d'un chai souterrain à barriques. La force du Château Barréjat est de disposer d’un énorme capital de vieilles vignes.” Très rare : les vignes de 80 ans en moyenne, ceci expliquant cela. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains. Le terme tannat vient de la langue d’Oc : tan, “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.” “En 2018, nous avons eu une belle arrière saison, des conditions idéales et de forts degrés, nous dit Denis Capmartin, ce qui donnera de grands vins de garde pour les rouges, bien équilibrés. Les blancs fruités ont beaucoup de “peps” et l’on retrouve ces mêmes qualités dans les rosés. Bref, une année magnifique comme on aimerait en avoir tous les ans. Nos ventes en 2019 concerneront les rouges 2017, les blancs et rosés 2018. Projet d’un blanc haut de gamme.“ Remarquable Madiran rouge Extrême 2015, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de violette, de mûre et d’humus, un vin bien charnu, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Excellent Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2016, de robe rubis intense, aux tanins savoureux, c’est un vin puissant mais fin, tout en bouche, bien persistant, au nez où dominent la cerise noire et les sous-bois, de bonne évolution. Facile à boire pendant l’été en famille ou entre amis, le Côtes-de-Gascogne rosé Denis Capmartin 2018. Pour plus de suptilité, nous avons goûté le Pacherenc Mœlleux Passion 2015 avec ces arômes de fleurs d’acacia, d’un bon équilibre onctuosité-nervosité, à la fois puissant et très fin, avec des nuances d’amande, suave, d’une belle persistance aromatique et le Pacherenc Mœlleux 2017, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite), très équilibré, de bonne garde. Sur la finesse, le Pacherenc-du-Vic-Bilh sec Bio 2017, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix, bien marqué par son terroir, subtil et suave, est tout en persistance.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

Francis BLANCHET


Le vignoble de 13,60 ha est réparti sur différents sols (marnes kimméridgiennes, argiles à silex, calcaires du barrois et calcaires en plaquettes de villiers). Mathieu, le fils de Francis est venu le rejoindre après avoir obtenu son diplôme d’œnologie, et acquis plusieurs expériences professionnelles dans des vignobles français et américains. “Depuis plus de 15 ans, nous avons choisi de protéger la diversité biologique de nos sols. En fonction des parcelles, soit nous enherbons les rangs de vignes, soit nous passons la charrue et les interceps afin d'enlever les herbes indésirables.” C’est régulièrement un plaisir de déguster les vins de la famille Blanchet et notamment ce Pouilly-Fumé Kriotine 2017, 100% Sauvignon issu en partie de sélection massale dans de très vieilles vignes, avec un élevage en cuves Inox, d’une jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits frais et l’amande, tout en subtilité aromatique au palais. On retrouve aussi le Pouilly-Fumé Silice 2017, Sauvignon, vignes de 22 ans en moyenne, élevage en cuves Inox, subtil au nez comme en bouche, d'une grande persistance aromatique, de couleur jaune paille. Et, bien entendu, le Pouilly-Fumé Calcite 2017, Sauvignon blanc, vignes de 23 ans en moyenne, élevage en cuves Inox, médaille de Bronze Concours Général Agricole Paris 2018, c’est un vin racé à souhait, avec des arômes d’agrumes et des nuances de noisette et de pain grillé, un vin puissant. 


33 et 35, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 05 90
Email : contact@vins-francis-blanchet.fr
Site personnel : www.vins-francis-blanchet.fr

DOMAINE GERARD TREMBLAY


Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

Gérard Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 40 98
Télécopie :03 86 42 40 41
Email : contact@chablis-tremblay.com
Site : gerardtremblay
Site personnel : www.chablis-tremblay.com


> Nos dégustations de la semaine

VEUVE OLIVIER et Fils


Le vignoble est exploité par Sandrine Charpentier-Olivier avec la bienveillance de ses parents Michelle et Pierre qui lui ont transmis leur savoir-faire de vignerons champenois. Le Champagne Veuve Olivier et Fils est né dès 1922 grâce à l?arrière-grand-père de la famille, Edmond, à Trélou-sur-Marne. Sa fille Liliane développa son activité avec l?aide de son fils Pierre et baptisa la marque Veuve Olivier et Fils en 1955. Le patrimoine de la Maison atteint aujourd?hui plus de 18 ha. Sandrine a grandi dans la viticulture et a su s?entourer d?une équipe et de techniques alliant tradition et modernité pour vous offrir le meilleur de son patrimoine.
Les 21 parcelles de la Maison sont situées à Trélou-sur-Marne dans la Vallée de la Marne. Nous y cultivons une majorité de Pinot Meunier, mais aussi le Chardonnay et le Pinot Noir. La lutte raisonnée et une vinification parcellaire y sont pratiquées, notre Maison ayant à cœur de retranscrire au plus exact la typicité de notre terroir.?
Un savoureux Champagne Secret de Cave, Champagne brut Secret de Cave, 35% Chardonnay, 10% Pinot Noir et 55% Pinot Meunier, vendanges de 2011 et 40% de réserve de 2010, il bénéficie d?un long vieillissement dans les caves, il a des arômes bien présents de fleurs blanches fraîches, de fougère et de poire, d?une grande finesse, un vin complexe, d?une finale persistante et puissante.
Belle réussite avec ce brut Perle de Lumière, 60% Chardonnay, 20% Pinot Noir et 20% Pinot Meunier, vendange de 2012 et 35% de vin de réserve de 2011, il est tout en arômes (fruits secs, citron, narcisse), de bouche élégante, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, un vin très charmeur, de jolie teinte, parfumé en finale, aux nuances de pêche et de bruyère. Excellent Carte d?Or brut, dominance en Pinot Meunier, d?une belle longueur, fin, de mousse intense, aux notes de fleurs et de pain grillé, est bien spécifique de son cépage, avec cette touche délicatement épicée.
Superbe rosé brut Perle de Saignée, 40% Pinot Noir et 60% Pinot Meunier, vendange de 2014, charmeur avec ce nez de bonbon anglais, de bouche intense et bien fruitée, vive et équilibrée.

Sandrine Charpentier-Olivier
10, route de Dormans
02850 Trélou-sur-Marne
Tél. : 03 23 70 24 01
Email : info@champagne-veuve-olivier.com
www.champagne-veuve-olivier.com


FERME DE LA SAPINIERE


Je suis un amateur de vrais cidres, qui n'ont rien à voir avec la production de bas de gamme que vous trouverez en grandes surfaces. Ici, prise de mousse naturelle en bouteilles, récolte à maturité, pur jus de pomme sans sucres ajoutés...
En voici la preuve avec ce Cidre cuvée traditionnelle brut, pommage : Bedan, Binet Rouge, Douce Coët, Juliana, tête de Brebis, Gagnevin, Clos Renaux... avec cette fraîcheur d'arômes et sa longueur en bouche, qui va s'adapter particulièrement bien à un camembert de Normandie (un vrai, là encore !). La cuvée Louise Gautier (hommage à la grand-mère), pommage : Bedan, Binet Rouge, Marin Onfroy, un Cidre demi-sec tout en finesse, au comme en bouche, très équilibrée, à déboucher pour lui-même ou sur Les desserts. La cuvée Rivage du Bessin est une réussite. Pommage : Feuillard, Gagnevin, Marin Onfroy. Alcool acquis 5% vol, un Cidre puissant, un demi-sec certes, mais très frais, très franc, de mousse crémeuse, qui développe au palais une suavité acidulée persistante.
Excellent Pommeau de Normandie, qui naît d'un assemblage du jus de pommes et du Calvados. L'Alcool bloquant la fermentation du jus de pommes, il conserve tout le sucre naturel du fruit. Pendant 14 mois minimum de vieillissement en foudre, de chêne, l'assemblage s'oxyde lentement. Parfait à l'apéritif ou avec un melon.
Le Calvados Hors d'Âge AOC est l'un des meilleurs que j'ai dégusté, "un spiritueux à la typicité unique, précise-ton, grâce aux verges (hautes tiges) du Domaine situées à moins d'un kilomètre de la mer. Après distillation du cidre par un alambic à colonne, l'eau de vie obtenue est vieillie en fût de chêne." C'est vrai, et cette subtilité d'arômes s'associe parfaitement à la bouche puissante et chaude, très persistante. Pas la moindre hésitation.

Michel et Philippe Legallois
Scea Cidricole de la Sapinière
14710 Saint-Laurent-sur-Mer
Tél. : 02 31 22 40 51
Fax : 02 31 21 48 43
Email : fermedelasapiniere@wanadoo.fr
www.producteur-cidre.com


Domaine Benoît BADOZ


Depuis 1659, la famille s?est toujours attachée à respecter la tradition du terroir Jurassien en transmettant son savoir-faire sur 10 générations. Au début du XXe siècle, le grand-père, Pierre Badoz a restructuré le domaine sur le terroir des ?Roussots? réputé pour la qualité de ses sols. En 1970, Bernard Badoz, le père, s?engage dans un programme de plantation de cépages adaptés aux types de sols. Après un BTS obtenu au Lycée Viticole de Beaune, le fils Benoît reprend le domaine en 2003.
Nous avons dégusté avec plaisir le Vin Jaune 2011, une bouche très harmonieuse, avec des notes de fruits blancs mûre, de musc et de fruits secs, un beau Vin parfait sur un curry d'agneau au riz safrané ou un risotto aux morilles.
Très agréable Côtes-du-Jura blanc 2016, fleurant bon le genêt, la pomme et les noisettes, un Vin typé qui allie élégance et structure, finesse et persistance, tout en bouche.
Le Côtes-du-Jura blanc Chardonnay Arrogance 2015, a une jolie robe dorée, très équilibré, d?une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux arômes de noisette. Le Côtes-du-Jura blanc cuvée Édouard 2013, de robe d?un bel aspect Jaune et or, de bouche harmonieuse, bien charpenté, généreux, d?une grande richesse aromatique.
Tout comme le Côtes-du-Jura blanc Dédicace 2016, très rond en bouche, au nez subtil, un Vin de robe limpide, ferme et suave en bouche, aux notes florales où l?on retrouve la rose, à découvrir, notamment, avec des crevettes à la citronnelle ou une salade aux harengs fumés.
Et le Côtes-du-Jura blanc Grains de Poulsard 2016, sans soufre, d??une jolie finesse au palais, aux arômes fins de chèvrefeuille, il est tout en souplesse et vivacité à la fois, d?une belle ampleur en finale.

3, avenue de la Gare
39800 Poligny
Tél. : 03 84 37 18 00
Email : contact@domaine-badoz.fr
www.domaine-badoz.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018

 



Château GRAND-MAISON


Michel et Sylvain TÊTE


Paul FAHRER


Château MAÏME


Château BRAN de COMPOSTELLE


BOURDAIRE-GALLOIS


Mas de DAUMAS-GASSAC


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine de la CHAISE


Paul BARA


Domaine Aline et Rémy SIMON


Domaine de LAVAUR


Domaine de la CASA BLANCA


Domaine de MONTIGNY


Pierre BOURÉE Fils


Château GAUTOUL


H. GOUTORBE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine Guy BOCARD


Clos JEAN


PHILIPPONNAT


Domaine de SARRY


Château BELLES-GRAVES


Domaine de la PALEINE


CASTELNAU


Domaine TROTEREAU


Château PRADEAUX


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Clos du PÈLERIN



CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DE L'AMAUVE


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales